Prix RFI Instrumental

Edition 2021

La 5ème édition du Prix RFI Instrumental visant à valoriser le savoir-faire des illustrateurs sonores, a récompensé en juin 2021 Fabien Girard (1er Prix), Ludovic Mesnil (2ème Prix), Diana Dolce (3ème Prix). Près de cinq cent professionnels ou passionnés de montage de musique à l’image ont présenté leur candidature à cette occasion. Le jury a retenu dix finalistes français, canadiens et belges avant de désigner les trois lauréats, sélectionnés pour l’émotion transmise par la musique des vidéos ainsi que pour leur maîtrise technique.

Le défi à relever

Les candidats étaient invités à monter deux vidéos composées de sujets d’actualité de France 24 avec les musiques issues de RFI Instrumental (plus de 2 500 musiques originales, du monde entier). Le concours laissait également place à la création musicale, chaque candidat sélectionné pouvant composer lui-même une musique de sa création pour le montage vidéo.

Ma démarche

Pour « Orient Sonore », j’ai suivi une démarche musicologique d’abord. Après avoir visionné la vidéo et avoir noté les références musicales qui y apparaissent (via le légendes de l’expo ou les informations données par le commentaire en voix off), j’ai essayé de repérer, dans le catalogue de RFI Instrumental, des styles de musique qui pouvaient se rapprocher des styles ou des auteurs cités. En effet, la musique arabe classique constitue un segment bien particulier de la musique dite « orientale » et des pratiques spécifiques – comme le Taqsim ou le Dhikr – s’y retrouvent. Ma recherche s’est nourrie de ces éléments pour créer une illustration sonore cohérente de l’expo.

Pour « Libération Animale », ma démarche a été différente. A travers la musique, j’ai voulu souligner l’action et renforcer les émotions évoquées par la vidéo. Je me suis servie de deux morceaux du catalogue de RFI Instrumental, que j’ai montés et adaptés pour la première et la dernière partie de la vidéo (projet d’enlèvement et fuite) ; pour la partie du milieu, dans la porcherie, j’ai utilisé une création électronique personnelle, inspirée des sons présents dans la vidéo d’origine. Le bruit de la soufflerie qui entoure les cages des cochons a été le point de départ pour ma création sonore.

Ci-dessous, le résultat final de mon illustration sonore.

Plus bas, les vidéos originales reçues, sans illustration sonore.

Parce que le montage c'est une ligne mélodique et une ligne harmonique qui se rencontrent.

linkedinimdb